La solitude du gilet jaune

Zoe Brisby





Résumé

En se rendant à son travail chez Poplait, géant du yaourt, une jeune femme dynamique est obligée de faire une pause dans sa vie tourmentée car un pneu de sa voiture a crevé.
En retard pour une réunion capitale, elle est condamnée à attendre sur un bord de route en portant le gilet jaune réglementaire. Pourtant, rien ne se passe comme prévu : le dépanneur tarde, les rencontres improbables s'enchaînent et ne se ressemblent pas. 
Un clochard-philosophe, une mamie fan de vodka, un neurochirurgien croisent son chemin pour le meilleur... ou pour le pire.
Pendant que son ami Marc fait tout pour empêcher la terrible Agnès de lui voler son travail et Gladys sa patronne cyclothymique de la renvoyer, elle est témoin d'un étrange événement qui pourrait bien renverser l'avenir de Poplait et peut-être même le sien.
Une panne et un gilet jaune peuvent-ils vraiment changer votre vie ?


Mon avis

Il a fallu du temps pour moi la partager mais voici ma chronique sur ce deuxième roman de Zoe Brisby.

Si il  y a une chose que j'ai compris c'est que chaque rencontre n'est pas dû au hasard qu'il faut en retirer le meilleur et parfois écouter les conseils de parfaits inconnus qui voient les choses de façon impartiale par rapport à nous.
La jeune femme qui part au travail comme tous les matins crève et donc doit se mettre sur le côté. Elle appelle le dépanneur et prévient Gladys (son boss) qu'elle sera en retard. Le décor est planté et le début de l'histoire commence avec des personnages haut en couleur.
Par exemple, Gladys et Agnès (une collègue) sont de véritables pestes et des fouines. Gladys abuse de sa position hiérarchique (alors imaginez les gentillesses et le caractère de celle-ci!!). Agnès est ce que l'on appelle plus communément une lèche-botte. Que ne ferait-elle pas pour monter en grade??? Marc est le meilleur ami de la jeune femme et surtout son ange gardien. Rien que ses trois-là, ils mettent l'ambiance...mdr
Durant le roman, notre héroïne est sur le bord de la route et doit attendre, attendre... Mais elle n'a pas le temps de s'ennuyer, elle fait divers rencontres qui lui ouvrent les yeux sur sa situation. Il est plus facile de se confier à un inconnu qu'à nos proches...Mais chaque rencontre est très différente et apporte sa part de réponse.  
Non seulement elle est en panne mais en plus quelque chose d'important va avoir lieu à son entreprise qui va la changer. Elle verra et fera des choses inédites mais est-ce qu'elle écoutera les divers personnes rencontrées?
Ce deuxième roman n'est pas aussi drôle pour son autre roman "L'habit ne fait pas le moineau" mais il est très agréable à lire. Il n'y a pas de moral qui vous prendrait la tête ni prise de tête. Mais je dois dire qu'il y a des pointes d'humour qui sont la marque de fabrique de Zoe Brisby.
Il m'a apporté un souffle d'air frais qui fait du bien quand on a besoin de se détendre. Elle a une écriture légère, amusante et très sentimentale car les sentiments en tout genre font partie de ce roman. Rassurez-vous, vous n'aurez pas besoin de mouchoirs en papier. Mdr
Une chose est sûre et certaine, je suis prête pour lire un autre roman de cette auteure qui est très sympathique , ce qui ne gâche rien.
Ne passez pas à côté d'un roman qui vous entraîne dans une autre atmosphère qui vous apportera joies et bonheur.
Ha oui, j'oubliais de vous parler du titre. Il est génial et il colle parfaitement à l'histoire... 

Voici les phrases que j'ai adorés:

"Être heureux c'est savoir se contenter de peu" Epicure
"Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est  à lui seul une vie" Sénèque.

Commentaires