Résumé


Eté 1986. Au large de la baie des Anges.


Le fils aîné des Lacassagne, une riche famille d’investisseurs niçois, se noie lors d’une virée en mer en compagnie de son frère et sa sœur.

Eté 2016. Chaleur sur Nice.

Le patriarche des Lacassagne, à l’aube de ses quatre-vingt ans décide de transmettre les rênes de son empire à ses enfants.

Dans le même temps, il contracte un journaliste – écrivain public pour lui écrire ses mémoires. Laisser une trace sur papier de ses réussites.

Mais les journalistes ont le fâcheux défaut d’être souvent trop curieux.

Le loup est entré dans la bergerie…

30 ans après le drame, les vérités éclatent…

Les accidents sont-ils toujours fortuits ?

Mon avis


J'ai vraiment apprécié ce livre qui est plus un drame et très légèrement thriller.


Marie-Caroline, Edouard, Pierre-Hughes et Emilie sont frères et soeur... On se doute que ce n'est pas toujours rose entre eux. En sachant bien qu'ils sont riche vu que leur père Charles Lacassagne a fait fortune et est à la tête d'une holding très importante. Les chamailleries, les disputes, les connivences et autres font partie de leur quotidien. La seule personne qui ne se dispute pas c'est Emilie et pour cause... (et bien je ne vous dirais pas pourquoi, ça je vous laisse le découvrir au fur et à mesure de la lecture). Le père dirige son holding comme il dirige sa famille , d'une main de fer. Se femme est quelque peu en retrait mais pas tant que ça.


L'auteur a su mêler l'amour, la tendresse et la rudesse de différents caractères. Il y a des coups bas, des alliances et ce qui fait sont charme.... des secrets. Il a écrit son livre d'une façon que le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer car il distille des indices tout long de son roman et le lecteur que nous sommes, n'arrête pas de se poser des questions... mais pour trouver les réponses ...il faudra attendre la fin du roman...l'atmosphère n'est pas lourde du tout , il est tendu juste ce qu'il faut pour faire monter la pression.


Le caractère de chacun des personnages est très important car c'est grâce à ça que toute l'histoire prend forme. Dans ce roman, ça démontre que si il y a quelque chose qui nous dérange dans l'attitude d'autrui, il ne faut pas se faire de film inutile mais qu'il est nécessaire de parler... un accident est si vite arrivé.... un accident? j'ai écrit ça??? qui dit que c'est un "accident".


Ha oui j'allais oublié de parler de Bastaro... et puis à la réflexion je préfère vous laisser lire ce roman magnifique, écrit de main de maître qui m'a vraiment captivé du début à la fin car tous les ingrédients sont réunis pour vous ensorceler... comme un excellent menu du restaurant et ce qui est intéressant c'est la musique que l'auteur y a ajouté...que dis je? une musique et bien oui... c'est subtil , recherché , en tout point c'est l'extase assuré..


Bonne découverte... et merci à l'auteur...

Commentaires